Fabrication PDF Imprimer Envoyer

"Les carreaux, les tuiles et les briques sont faits avec de l'argile qu'on pénètre d'eau, qu'on pétrit et qu'on corroye avec beaucoup de soin pour en faire une pâte ductile, à laquelle on donne dans des moules, la forme des briques, de tuiles ou de carreaux; on fait ensuite sécher cette terre moulée, soit à l'air, soit sous des hangars que l'air traverse dans tous les sens.

Quand ces ouvrages sont bien secs, on les fait cuire, avec du bois ou avec du charbon de terre; lorsque toutes ces opérations ont été exécutées avec soin, les tuiles et les briques doivent être dures, sonores et incapables de s'amollir dans l'eau, ou de se feuiller par la gelée".

Extrait de "L'art du tuilier et du briquetier" de Duhamel, Foucroy et Gallon.

fabrication6«  On prend la couche supérieure, la terre sableuse que nous appelons la terre maigre et au fond c'est la terre grasse: elle est bleue suivant le produit qu'on veut faire, on fait des mélanges: pour faire de la tuile on laisse plus de grasse que de maigre. »

«  L'argile doit être malléable pour être ensuite moulée. Tout le travail de préparation de la terre tend donc à la rendre la plus homogène possible, en la désagrégeant et en l'humidifiant. »

«  Les hélices du malaxeur-mouilleur ne se contentent pas de pétrir la terre: elles la poussent aussi afin qu'elle tombe dans une dernière machine: la mouleuse.

Cet appareil contient une grosse hélice qui comprime la terre en la dirigeant pour en faire une sorte de boudin qui, passant à travers une filière, prend la forme désirée.

Un emporte-pièce prend ensuite le relais, taillant dans ce « boudin » à la dimension souhaitée. Le tuilier placé face à la filière, saisit les produits et les place sur des claies qui sont directement emportées vers le séchoir. »

« C'est dans la conduite du feu que réside le principal savoir-faire du métier de tuilier: les températures, le degré de cuisson, le moment de recharger doivent être décidés uniquement au regard, les temps variant en fonction d'un ensemble de données complexes: force et sens du vent, bois utilisé, degré de séchage et forme des produits. »

Extraits de "Terre et feu, mémoire de tuilier".

Afin de vous proposer un produit de grande qualité, Les terres Cuites de la Lorne maitrisent totalement leur process de fabrication.

En effet, nos carrières d’argile à Ruffec Le Château et à Pouligny Saint Pierre sont notre propriété et nous disposons d’une réserve foncière de 4,5 hectares afin d’explorer d’autres gisements si nécessaire.

fabrication2

Nos délais de fabrication sont de deux mois environ (fabrication, séchage et cuisson) et nous apportons le plus grand soin à chaque commande selon les exigences de nos clients.

 
French (Fr)English (United Kingdom)

Newsletter

Tuillerie de la Lorne

facebook

La Lorne en photos